L’ Amélioration de la vue … ?

Méthodes, techniques et philosophies par Martin Brofman
Extrait du livre "Voir de Mieux en Mieux" Editions Dangles, en vente à la Boutique Bénergie

Pourquoi dit-on que les yeux sont le miroir de l’âme ?
Pourquoi parlons-nous de la façon de "voir" le monde ?
Pourquoi disons-nous "Je vois" pour signifier que nous comprenons ?
Quelle est la relation entre notre vision, notre vue et notre comportement ?


La vue n’est pas simplement quelque chose de physique. La façon dont vous voyez physiquement - votre vue - reflète la façon dont vous voyez le monde au sens figuré. Chaque type de symptôme de vue, qu’il soit mécanique ou organique, correspond à une manière d’être spécifique. Le processus d’amélioration de la vue implique une transformation, un changement de la vieille manière d’être pour devenir plus qui vous êtes vraiment, en étant vrai avec vous-même, voyant clairement ce qui se trouve profondément en vous. C’est un processus joyeux qui vous emmène à faire l’expérience de votre sens de liberté autant que vous vous autorisez à le faire.

La vue ne se limite pas à une fonction physique impliquant l’acuité. C’est un processus multidimensionnel, affectant et affecté par nos états émotionnel, mental et lié à notre personnalité. La manière d’être et de voir est en corrélation et à chaque type de vision détériorée correspond un style spécifique de personnalité, qui présente des réactions de stress caractérisées dans sa relation à son environnement. Le stress amène des tensions et ceux qui ne voient pas clairement sont tendus dans leur corps et dans leur conscience. La tension dans la conscience se traduit dans une tension musculaire spécifique. nous sentons la tension nous montre pourquoi nous sentons la tension.

Six muscles participent au mécanisme de focalisation de la vue. Entourant les globes oculaires, ils les allongent ou les rétrécissent, selon ce que nous regardons, pensons et sentons. Ils se tendent aussi quand nous vivons du stress. La vision détériorée arrive au moment où la personne ressent du stress en rapport à son environnement et ne voit plus clair au sens littérale et figuré. Sur une période prolongée ou d’une intensité extrême, ces muscles vont se figer dans ces tensions, “se geler” temporairement. Ils maintiennent alors les globes oculaires dans une condition où la focalisation est imparfaite.

Les muscles de l’œil peuvent être détendus et la vision claire être restaurée en utilisant des techniques de relaxation et des exercices de Hatha Yoga des yeux, similaires à ce que les optométristes appellent exercices de mobilité. Si le stress affecte la vue de manière négative, des techniques de relaxation peuvent s’utiliser pour l’améliorer.
Lorsqu’on redonne aux muscles le tonus adéquat, les globes oculaires sont capables de retrouver leur forme naturelle et la vision claire peut revenir. Les tensions sont relâchées du corps et de la conscience de la personne qui revient à une manière d’être plus claire, plus naturelle et plus facile pour elle.

Les personnes avec des problèmes “organiques” de vision (glaucome, cataracte, etc.) ont aussi signalé une vision plus claire grâce ce changement intérieur. Revenir à la clarté de la vue signifie revenir à l’état naturel de clarté intérieure, la santé et l’harmonie : vers qui vous êtes vraiment.

La route vers la vision claire implique souvent un voyage intérieur, un processus de découverte de soi. Sa durée dépend des sensibilités et des croyances de la personne, de sa bonne-volonté à lâcher-prise sur certaines attitudes en faveur d’autres qui fonctionnent mieux pour elle. Le retour vers la clarté peut se produire en quelques minutes, quelques heures ou prendre des mois. L’important est de savoir que le processus est en cours et d’observer l’amélioration alors qu’elle se produit. " Il n’existe rien que vous ne puissiez faire, il y a seulement des choses que vous n’avez pas encore appris à faire "


Pour en savoir plus, un article complet de Martin Brofman : La vision comme métaphore


Martin Brofman, créateur de l’Atelier de la Vue :

Martin Brofman était métaphysicien, guérisseur et enseignant de guérison. A 35 ans, alors condamné à brève échéance à cause d’une tumeur cancéreuse inopérable à la moelle épinière, il découvrit le pouvoir du contrôle de la pensée et se guérit lui-même. De plus, il constata ne plus avoir besoin des lunettes qu’il portait depuis 20 ans. Stimulé par son expérience, il rechercha les liens entre le corps et la conscience et comprit quels processus lui avaient permis de retrouver une parfaite santé. Voulant faire profiter au monde de ses découvertes, il créa l’Atelier de la Vue et la Méthode Corps-Miroir qu’il a enseigné durant 40 ans, aidé des instructeurs qu’il a formé.

Bénédicte Audéoud : un regard, une expérience, un témoignage …

Depuis l’âge de 23 ans, j’ai découvert et explorer les techniques et philosophies développées par Martin Brofman. L’idée que notre corps est le miroir de notre vie et de notre esprit, et que des tensions dans le corps reflètent des tensions dans notre conscience, concernant des aspects spécifiques de notre vie. J’ai appris, constater et expérimenté que les personnes ayant des problèmes visuels font l’expérience de tensions dans leur mental, au niveau de leur personnalité, dans les aspects du contrôle, de la liberté d’être soi-même et de posséder leur propre pouvoir. Les techniques et philosophies développées par Martin Brofman apportent une réponse à ces déséquilibres, des solutions spécifiques pour clarifier le mental, en apprenant à l’utiliser de manière positive et relaxée, efficace et bénéfique. Vraiment intéressant ….

" J’ai rencontré Martin Brofman en 1993 et découvert le Système Corps-Miroir de guérison : absolument tout de ces outils de la conscience et de cette méthode m’a parlé. Guérissant différents symptômes physiques, je relâchais de fortes tensions dans ma conscience et dans ma vie, tout en trouvant les réponses à qui j’étais et ce que je venais faire sur Gaïa (terre-mère) J’ai commencé à donner des guérisons énergétiques en séances privées et à organiser des stages Méthode Corps-miroir et Ateliers de la Vue durant lesquels ma présence était requise. Avec une vision parfaite, j’ai donc participé à mon premier Atelier de la Vue et cette expérience m’a ouvert des portes insoupçonnées …

Alors âgée de 23 ans, j’y ai guéri une dépendance aux amphétamines, un stimulant psychique, "speedant" mental, drogue dure légale normalement délivrée sur prescription médicale et combien dévastatrice. Comment et pourquoi cette guérison a-t-elle eu lieu ? Par ce qu’avec ces "outils de la conscience", j’ai appris à reprendre mon pouvoir, à fonctionner de manière efficace en étant relaxe, à accueillir et à calmer mes émotions, à être consciente de mes pensées et de mes images mentales pour les maîtriser, à utiliser mes visions intérieures reconnaissant qu’avec elles, je créais ma réalité.
Toutes celles et ceux qui expérimentent des tensions dans leur mental, au niveau de leur personnalité, n’expérimentent pas forcément un dysfonctionnement visuel. Les tensions du mental, si elles sont intenses ou prolongées, peuvent se cristalliser dans le corps par d’autres types de symptômes : maladies de peau ou musculaires, symptômes au foie, à la vésicule biliaire, au pancréas etc. aux différents organes que nous pouvons associés au plexus solaire, aux aspects du mental, du contrôle, à son propre pouvoir, à la liberté d’être soi-même.

Plus tard en 2008, j’ai guéri d’un astigmatisme. Ma vue était devenue floue et un léger astigmatisme avait été diagnostiqué. En rétablissant l’équilibre dans ma conscience et dans ma vie, spécifiquement par la détente du mental et en reconnaissant à nouveau clairement mes buts et mes propres valeurs, mon confort visuel accompagné de nouveaux examens par l’ophtalmologue ont pu montrer que ma vue était à nouveau parfaitement claire.
Si vous vivez un dysfonctionnement visuel, pour sûre vous vivez des tensions dans votre mental ainsi que dans d’autres aspects de votre conscience : valeurs personnelles confuses avec l’astigmatisme, insécurité projetée dans le futur avec la myopie, culpabilité concernant le passé avec la presbyte ou l’hypermétropie, émotions de colère retenue avec pression pour le glaucome, vision du futur sans envie ou espoir avec la cataracte etc.

Force est de constater que les techniques et outils appris et expérimentés sont utiles bien au-delà de l’amélioration et de la guérison de la vue et de la vision et, pleinement intégrés, ils deviennent un chemin de vie dans la clarté, le bien-être et l’équilibre. Vous souhaitant lumière et clarté dans vos vies. Chaleureusement. Bénédicte Audéoud be@benergie.fr ou au +33 (0)1 47 70 66 87 et +33 (0)6 03 18 59 40.

Actualités


 

Reportages


Vidéo, Audio, Radio
Reportages & Interviews


Séances Privées PDF